Verifier le niveau de competences en allemand

Actuellement, les employeurs sont de plus en plus attirés par la connaissance des langues chez leurs invités et quand ils sont prêts à produire. Auparavant, avec l’apprentissage de la langue principale ou même sans connaître personne autre que la langue maternelle, on pouvait obtenir exactement le droit de travailler. Pour le moment, il est utile de connaître au moins une langue au niveau qui garantit la conversation de base.

Le niveau d'apprentissage linguistique chez les Polonais est d'année en année. À l’heure actuelle, toutes les langues étrangères sont obligatoirement formées dans les groupes de premier et second cycle, ainsi que dans les collèges et lycées. Les recherches montrent que les personnes qui maîtrisent mieux que la seule langue étrangère perçoivent une rémunération 50% plus élevée que les personnes ne possédant pas ces compétences. En quoi de telles leçons de langue peuvent-elles nous aider? C'est la question très intéressante qui existe en principe sur le fond du sujet. Maintenant, chez les cols blancs, la connaissance des langues étrangères est utilisée pour pratiquement toutes les choses possibles. Partant des contacts avec des clients distants, fournisseurs, destinataires ou producteurs, en traduisant des documents destinés au contact habituel avec des amis proches de la société, qui ne sont pas polonais, et cela se produit plus souvent dans ce monde. De plus, la connaissance des langues est nécessaire pour voyager à l’étranger, ce qui est généralement suffisant pour parler anglais, espagnol ou russe, et le poste exige encore beaucoup de chinois, de japonais et de coréen, pour une raison bien précise: la majeure partie de la production a été transférée dans des pays asiatiques, donc, des spécialistes qui comprennent ces langues sont nécessaires. La traduction de documents est extrêmement importante car les producteurs asiatiques ne parlent souvent pas anglais et souhaitent que les traducteurs signent des accords avec les destinataires occidentaux. En résumant toutes les informations collectées, nous apprenons sur le terrain que nous apprenons effectivement les langues, non seulement parce que nous rêvons et que nous entrons dans d’autres cultures, mais que le monde avance dans une direction où nous serons plus mal lotis avec des personnes qui ne connaissent pas les langues.